BIBLIOTHÈQUE ARABE 

installation 2017 

 

 

réflexion 

 

J’ai passé 11h en voiture ou j’avais pas de cd musique pour me distraire alors j’ai pensé à mettre la radio locale D’Annaba Algérie au début je m’attendais à des émissions intéressantes politiques ou éducatives ou encore culturelles, je m’attendais à des débats intéressants ou encore à des appels d’offre d’emploi par les jeunes mais malheureusement ce n’était pas le cas je me suis retrouvé dans une marmite la radio n’a pas arrêté pendant 11h de parler de nourriture et de proposer les différentes recettes traditionnelles même les coupures publicitaires parlaient de produits. de consommation.
Les invités  se disputaient entre eux à cause d’un ingrédient manquant et quand ils parlaient de leur plat c’était comme s’ils avaient découvert une potion magique, pour moi c’était le choc de constater que la société dans laquelle je vis, son seul souci c’est la bouffe et c’est ce qui a donné naissance à cette installation. Quand je suis rentré chez moi, j’ai vidé toute ma bibliothèque de livres, que j’’ai remplacé ensuite par de la vaisselle et j’ai laissé le livre du coran sacré comme témoin de la 1ère parole de dieu au prophète Mohamed quand il lui a demandé de lire.

 

Adel Bentounsi      

THE MOVEMENT IS FREEDOM 2017

 


installation art vidéo 
œuvre co- élaborée pour la Rencontre de la résidente le 4 avril 2017 Adel Bentounsi et Alexandra Roussopoulos au ATELIERS SAUVAGES - Wassyla Tamzali Alger 

 

                                   المجهول l'inconnu

2015

instalation Artistique: Adel Bentounsi

réaliser au : ATELIERS SAUVAGE 

lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5sOFGPc2PyE

2015

                                  De l'épée au compas 

2015

 

De l'épée au compas 
sculpture 25 / 85 cm / intervention Mixte sur cuivre 
Adel Bentounsi

 

TERRITOIRES ARABES / Constantine capitale de la Culture Arabe 2015

Commissaire d'exposition: Mme Nadira Laggoune. 

 

crédit photo:   Nadir DJAMA 

 

                                " Fi El Hawa Sawa"

2015

في الهوى سوى

 

 
conception et installation réaliser par : Adel Bentounsi
 photo : Joseph Zakarian

collaboration
el Atlal - géricho / FADA 317 - Amman / Les Atelier Sauvages - Alger - centre.

                                 مكعبنا Notre Cube

2014

 

(Notre cube) et une installation composer d’une vidéo autour de laquelle gravitent des dessins. L’oeuvre illustre la mobilité et l’immobilité, la naissance et la mort, l’espoir et le désespoir définissant un seul objectif un peu comme celui d’Ibn Batouta pour (ne pas se séparer du monde).

 

participation exposition d'art contemporain Oujda 2014 "Ne pas se séparer du monde" 5éme édition du festivals Orient'art expresse

 

Un dessin démontable dans un espace vide comme si c’était le désert

dans lequel se croisent des carcasses et des grains de sable en éclat comme des lingots d’or. Des hallucinations nous font voir des silhouettes vides qui se caressent, sur un chemin sinueux. Seul on rêve de notre environnement de notre famille de nos enfants et de notre avenir. Perdu on souhaite être guidé par un oiseau connaisseur des lieux portant notre message à travers ces chemins ou on s’est égaré, Mais gardant l’espoir d’une vie dont les limites sont les parois d’un cube (notre cube), On prie uniquement pour ne pas se détacher de ce qui est essentiel en nous. Notre squelette représente une attraction pour la nouvelle génération, relative à une histoire ou une légende par laquelle se trace la plus importante voix vers l’ouverture permanente au monde et aux autres civilisations, pendant que l’évolution se dissipe dans sa propre hallucination. Des fragments d’une conscience d’un homme qui a lâché tout pour l’essentiel. (Pourquoi sommes-nous sur terre ?) Cette question nous renvoie à une réflexion structurelle afin de monter un processus ou un mécanisme solide composé de situations pour construire une machine attachée à des effets dorés navigante dans tous les espaces, nous donnant l’envie de continuer et d’espérer d’atteindre nos parois.

بصديد يفنا الحديد

2014

بصديد يفنا الحديد

 

Installation réalisée par: Adel Bentounsi suite a sa résidence

à Dar Zagora Marakech (Maroc)

2014

L'oeuvre a été exposer au Centre Culturel Atlas Golf Marrakech du 24 avril au 20 mai 2014

 Composer de 5 couronne en métal sur les qu'elle et écris ((La solution et une question de temps)) en arabe

Inspirait de la phrase du grand chanteur de la chanson populaire Algérienne Dahman El Harachi

L'artiste Adel Bentounsi a travailler sur la question de l'évolution que pour dire que toute objet , matérielle ou êtres et exposer a la dégradation et que seule le temps et témoin.